Lifestyle

Confidences #1

Hello tout le monde,

Ce soir, j’ai eu envie de vous écrire, de m’ouvrir un peu plus à vous.

2018, Nouveau départ. La fin d’année 2017 a été grandement chamboulée pour mon plus grand bonheur. Après 2 années sur Instagram, j’ai créé puis lancé mon blog, en avril 2017; je venais de me séparer après 4 ans de vie commune. Et à partir de là, j’avais envie de faire ce que j’aimais au plus profond de moi, pour ne jamais plus rien regretter. Lorsqu’on est en couple, on se laisse vite tomber dans une routine, on fait de moins en moins de choses en solo, on met ses rêves entre parenthèses… Et c’est ce qui nous a déchiré.

Cette rupture, bien que douloureuse, m’a ouvert les yeux sur ce que je voulais vraiment faire de ma vie, sur les choses importantes qui me tenaient à cœur mais que j’avais laissées de côté, trop aspirée dans ma relation. Il n’aimait pas ce monde virtuel, que je m’expose sur les réseaux sociaux, que les hommes aiment et commentent mes photos, il se sentait trahi. Alors qu’il n’y avait, à mon sens, pas lieu. J’ai toujours su prendre de la hauteur sur cette vie 2.0 et garder les pieds sur terre.

Les mois ont passés, j’ai dévoué 200 % de mon temps, toute mon énergie, des nuits blanches à travailler sur le blog afin de palier à mes journées marathon, et je ne me consacrais plus qu’à mon nouveau « job » d’influenceur. Pour la première fois de ma vie, je vivais de ma passion.

L’année 2017, malgré mon cœur encore fragilisé, a été la plus belle et la plus riche sur le plan professionnel, de toute ma vie. Elle m’a fait comprendre qu’il fallait d’abord être heureux soi-même pour l’être à deux. J’étais épanouie, heureuse mais il me manquait.

Le 17 Octobre 2017, je prends un verre chez une amie (commune à François), à Levallois et j’apprends qu’il se trouve à quelques mètres de là, dans un bar voisin. Il sait que je devais voir ma copine ce soir-là et je reste persuadée qu’il l’a fait exprès. Ma voiture garée devant ce bar en question, je panique à l’idée de passer devant lui après cette longue année sans aucun contact. Les heures passent, et je décide tout de même de rentrer chez moi. En arrivant en bas de l’immeuble, mes jambes se figent et je reste paralysée devant le seuil de porte. Je ne peux plus faire un pas. Je l’aperçois mais il ne me voit pas, dos à la fenêtre. Il voit cependant mon amie. Je respire, j’envisage de reprendre ma route, mais mes jambes ne répondent plus. Et je rigole nerveusement, tellement je trouve la situation ridicule. On décide de faire le tour de l’immeuble pour envisager de passer par l’autre côté de la rue. En soi, je m’éloigne un peu de lui mais je passe toujours devant le bar. En me rapprochant, j’aperçois ses amis sortis fumer une cigarette, je sais qu’il est seul à l’intérieur, qu’il n’a pas osé sortir. Il avait compris que je pouvais apparaitre d’une seconde à l’autre. J’embrasse rapidement Marie-Pierre, je saute dans ma voiture.  Et puis, j’en ressors aussi vite, sans réfléchir, je franchis le seuil du bar, que je traverse jusqu’à me retrouver nez à nez devant lui. Il a la main devant la bouche, choqué de me voir après cette longue année, et je le regarde en souriant. Le monde s’arrête autour de nous. Je le sens ému, je le suis aussi et il finit après quelques secondes, par m’attirer dans ses bras, comme si nous ne nous étions jamais quittés. Sa première phrase a été « tu m’as tellement manqué ».

J’apprends ensuite qu’il a repris la gérance d’un restaurant de nuit dans le 8ème Arrondissement de Paris, je ne vous cache pas que lorsque j’ai compris que nous allions devoir vivre en décalé, j’ai pensé un instant à partir en courant. Je n’aime pas la nuit, je trouve cela malsain. Il a su me rassurer. Une partie de moi avait alors envie d’y croire parce que j’ai toujours eu confiance en lui, et je pense que cette sensation de sérénité n’est pas donnée à tout le monde. Nous avons su prendre nos marques, trouver notre rythme, un peu différent de « Monsieur et Madame tout le monde », mais je peux enfin dire que nous sommes enfin Heureux ensemble.

Depuis quelques semaines, vous le voyiez parfois apparaître sur mes stories, et vous étiez si nombreux à me poser des questions, que j’ai eu envie de vous parler de nous, de notre histoire.

Belle soirées les amours  <3

Previous Post
février 4, 2018
Next Post
février 4, 2018

No Comments

Leave a Reply

coralineball

Instagram has returned invalid data.

coralineball