Lifestyle Voyage

Je découvre la Croatie en voilier

C’est la fin du séjour. J’arrive tout juste à l’aéroport de Split en direction de Paris, je suis partie une semaine avec l’office de tourisme locale pour découvrir ce si joli pays et certaines de ses îles. Et ce n’était pas un voyage ordinaire puisque je l’ai passé sur un voilier avec 5 autres influenceuses européennes !

Je vais essayer de vous raconter, au mieux, mon expérience et notre programme de la semaine jour après jour.

Départ de Paris CDG en direction de Split (2ème plus grande ville de Croatie). Notre voilier nous attendait à quelques minutes en taxi ! Arrivée sur la Marina Kaštela vers 15h00, j’ai pu faire connaissance avec les autres voyageurs dispatchés sur 4 autres voiliers. Des blogueurs, des photographes, des journalistes et locaux… Sur le nôtre : un salon / kitchenette; 2 wc/salles de bains; 3 cabines/chambres. J’ai partagé la mienne avec Ely et par chance on a opté par la cabine du « capitaine » (avec douche et wc). Je ne vous cache pas qu’à 7 sur un bateau (avec le skipper) et nos grosses valises de blogueuses non organisées, il y en avait partout. On prend la mer en fin d’après midi, en direction de l’île de Brač. 

Samedi – Jour 1 : L’île de Brač

Une île croate en pleine mer Adriatique. Elle est connue pour la plage de galets blancs de Zlatni Rat, un spot parfait pour les amateurs de planche à voile. Malheureusement, nous y sommes arrivés à la tombée de la nuit ; donc nous avons filé directement au restaurant pour notre premier dîner local à la « Taverne Dalmatino ». Les croates mangent énormément de fromage/charcuterie et beaucoup de poissons issus de la pêche locale (calmars, thon, gambas…) et autres produits de la mer. Je reconnais que les plats sont généreux et de bonne qualité. Mais ils mangent énormément ! Je n’avais plus faim après l’entrée 🙂 Retour au bateau pour notre première nuit à bord : le mouvement des vagues m’endort. 

Dimanche – Jour 2 : Stari Grad

Réveil à 9h00 avec un petit déjeuner à bord » avant de repartir à Stari Grad, une ville située sur l’île d’Hvar. Après un stop baignade dans une petite crique aux eaux turquoises, on arrive à temps pour le déjeuner au restaurant « Kod Barba Luke » : leurs spécialités de recettes de raviolis sont dingues. Je vous le conseille si vous y êtes de passage. On a ensuite été visiter l’île avec un guide local le château « Tvrdalj Castle » et le musée « Staroga Grada » ! Et sommes repartis dîner vers 19h00 au restaurant « Kokott » dans les hauteurs de l’île : des produits locaux, frais et des plats copieux à partager avec les autres voyageurs ! 

Lundi – Jour 3 : Hvar

Nous avons amarré le voilier à Palmizana à quelques minutes en speed boat de Hvar que nous avons rejoint en fin de matinée. J’ai adoré cette île, on aurait dit une carte postale, une belle architecture, de grands palmiers et un charmant petit port. Hvar est une station balnéaire très visitée en période estivale et connue pour ses murailles, sa forteresse bâtie au sommet d’une colline avec une vue panoramique de folie (photos ci-dessous) et sa superbe place principale attenante à la cathédrale. On a pû se balader un peu dans le centre ville, faire quelques photos dans les petites ruelles en pierres. Jusqu’à ce que des vents forts et la pluie ne se joignent à la visite. On a alors filé vers le restaurant « Gariful » pour le déjeuner. Une adresse plutôt chic et agréable pour un déjeuner en terrasse au bord de l’eau. Nous avons ensuite repris le speed boat pour regagner le voilier, entre 2 averses. La météo n’allant pas en s’arrangeant, les filles et moi avons fait quelques courses pour nous goinfrer sur le bateau : des biscuits, du chocolat, des bonbons en attendant le dîner au restaurant « Meneghello ». Au menu : salades de calamars, légumes grillés, grillades de poissons et viandes. La nuit a été agitée, par les vents forts et les vagues qui ont, sans cesse, fait tanguer et grincer le voilier. 

Mardi – Jour 4 : Komiža

Nouvelle journée – nouvelle destination. Par chance, le soleil était de retour mais le vent glacial ne nous permettait pas de profiter de ses quelques rayons. Nous avons repris la mer, en nous assurant qu’à bord tout soit rangé dans les placards verrouillés (vaisselle, valises bouclées, de façon à limiter les dégâts durant le trajet. Les filles l’ont passé sur le pont, et moi couchée, malade après une accumulation de froid et de fatigue. J »ai tenté tant bien que mal de me reposer un maximum avant d’arriver à la prochaine étape et être en forme pour la suite de l’aventure. Nous sommes arrivées à Komiža en milieu de journée. C’est une ville située sur l’île de Vis, qui est une succession de petites plages de graviers et d’eaux claires. L’endroit est calme et apaisant. Il y a beaucoup de petites barques de pêcheurs, des petits bars en bord de mer. Nous nous y sommes baladées, avons pris de jolies photos jusqu’au coucher de soleil. Les filles ont opté pour une soirée pizza, sur le voilier, pendant que je commençait ma nuit…

Mercredi – Jour 5 : Ile de Vis

Après une nouvelle nuit agitée par la météo, nous repartons pour Vis, ou plutôt nous devions y repartir. Après 1h30 de navigation, des vents violents et des creux de plusieurs mètres, le skipper a décidé de faire demi-tour pour notre sécurité. De retour au point de départ, saines et sauves (heureusement), nous avons alors pris un taxi pour rejoindre le reste de l’équipe, de l’autre côte de l’île. Le skipper, lui, reprendra la barre un peu plus tard dans la journée pour nous retrouver à Vis. Les températures remontaient enfin, et le vent commençait à diminuer. Nous avons directement filé au restaurant « Pojoda » avec mon menu favoris de la semaine : du homard en sauce & polenta de maïs délicieusement bien préparé par le chef. Après déjeuner, nous avons visité le centre et les spots du tournage du film Mamma Mia 2 ayant été tourné sur place. Tous en Jeep, en montagne, pour découvrir ces jolis coins dans les hauteurs de l’île et un coucher de soleil au bord de l’eau. C’était une belle journée pour nous faire oublier les derniers jours compliqués avec le temps. Dîner en face du port, au restaurant « Admiral » : poissons, viandes, salades…

Jeudi – Jour 6 : Maslinica (Ile de Šolta)

Petit déjeuner à bord sous un grand soleil : on quitte Vis en maillot, sur l’avant du voilier, en direction de Solta. Un petit village charmant, des maisonnettes en pierres apparentes,, toujours des petites barques de pêcheurs de toutes les couleurs et seulement 1 ou 2 épiceries et quelques restaurants. On a déjeuné au « Martinis Marchi » qui donne sur le port. Un bel hôtel restaurant, avec une grande piscine cachée. Pour la première fois du séjour, on nous sert à l’assiette, salade verte et charcuterie en entrée, soupe de tomate, poulet grillé ensuite et mousse au chocolat pour terminer sur une note sucrée ! Aussitôt terminé, on a filé au bord de l’eau, sur des petits pontons  en béton qui longent la mer, au soleil afin de profiter au mieux de cette dernière journée. Le soir, nous avons dîné au « Šampjer », sur les hauteurs de l’île avec un superbe coucher de soleil. Nous avons très bien mangé  : assortiment de poissons crus et calamars en sauce en entrée; poissons & légumes grillés pour le plat principal. Dernière nuit plutôt calme sur l’eau. Pas de vagues, pas de grincements. La mer était calme…

Vendredi – Jour 7 : Retour à Split 

Départ au petit matin, 8h00 précises, je ne vous cache pas que nous étions restées, Ely et moi, au lit jusqu’à ce que le voilier soit bien engagé sur la mer d’huile. Je suis ensuite remontée sur le pont pour travailler et tenter de récupérer mon retard dans le traitement de mes mails… Le trajet jusqu’à Split n’a duré que 2 heures. Arrivée au port, un chauffeur nous a conduit directement à l’aéroport !

J’espère que mon article vous aura plu. N’hésitez pas à me laisser un commentaire, si vous avez des questions sur le pays, ou besoin de conseils supplémentaires <3

Previous Post
septembre 29, 2018

No Comments

Leave a Reply

Related Posts

coralineball

Instagram has returned invalid data.

coralineball